Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

rue Villehardouin
Arrondissement(s)
IIIe
Code informatique de la Ville de Paris
9808
Quartier(s)
Archives.
Code informatique de la DGI
9828
Longueur
157 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
92B1
Largeur
10 m
Commence rue Saint-Gilles, 24. Finit rue de Turenne, 56.
Ouverture.
Ouverte en 1640 dans la partie A.

Alignements (non retenus au PSMV du Marais).
Ord. du 8 juin 1834. Déc. du 16 juin 1906, au droit du n° 4, sur une longueur de 8 m à partir d'un point situé à 35 m environ de la rue Saint-Gilles (au droit de l'impasse Villehardouin supprimée).

Nivellement.
Déc. du 18 juin 1906, tronçon débouchant rue Saint-Gilles (A). Déc. du 20 janvier 1855, tronçon débouchant rue de Turenne (B).

Dénomination.
Déc. du 2 octobre 1865.

Orig. du nom.
Geoffroi, sire de Villehardouin, chroniqueur du XIIe siècle ; voisinage de l'ancienne rue Saint-Louis, aujourd'hui rue de Turenne.

Historique.
Précédemment, rue Neuve Saint-Pierre dans la partie A, et rue des Douze Portes dans la partie B. La rue Neuve Saint-Pierre s'appela, à l'origine, rue Neuve Saint-Pierre, puis rue Neuve des Minimes (1655). Elle fut également appelée rue Neuve. Elle se prolongeait alors au-delà de la rue Saint-Claude ; une partie en fut supprimée et réunie aux hôtels de Turenne et de Guénégaud (lettres patentes enregistrées le 26 août 1656). La rue reprit à cette époque le nom de rue Neuve Saint-Pierre. La rue des Douze Portes porte ce nom sur le plan de Gomboust (1652) ; elle a également été appelée, au XVIIe siècle, rue Saint-Nicolas.

Septembre 2000