Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

boulevard Sérurier
Arrondissement(s)
XIXe
Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)
8573
Quartier(s)
Amérique. Pont de Flandre.
Code informatique de la DGI
8939
Longueur
2550 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
54C4,34D1
Largeur
40 m
Commence rue de Belleville, 353, et avenue de la Porte des Lilas. Finit boulevard Macdonald (canal de l'Ourcq).

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Ouverture.
Ouverte en 1935, partie B.

Classement.
Déc. du 23 mai 1863 (dans la voirie parisienne), depuis la rue de Belleville jusqu'à la place du Général Cochet (A). Arr. du 11 octobre 1932, le surplus (B).

Alignements (non retenus au POS et non repris au PLU).
Arr. du 5 mars 1931, entre les rues Haxo et des Bois. Arr. du 2 septembre 1952 (relatif au passage des Mauxins), pan coupé de 8 m sur l'immeuble portant le n° 19 sur le boulevard Sérurier.

Numérotage.
Arr. du 31 mai 1878, côté impair, partie A. Arr. du 7 avril 1932, côté pair, entre l'avenue de la Porte des Lilas et l'avenue de la Porte Brunet. Arr. du 9 avril 1934, le surplus.

Dénomination.
Déc. du 2 mars 1864, partie A.

Orig. du nom.
Le comte Jeaume Mathieu Philibert Sérurier (1742-1819), maréchal de France.

Historique.
Précédemment, partie de la rue Militaire (partie A). La rue Militaire a été remise conditionnellement à la Ville de Paris par le Génie militaire en exécution d'une décision ministérielle du 28 juillet 1859. La partie B ouverte par la Ville de Paris a remplacé l'ancien tronçon supprimé pour l'agrandissement des abattoirs de la Villette et la suppression du passage à niveau de l'avenue Jean Jaurès.

Monument classé.
Regard des Maussains.

9 juin 2008