Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

place Michel Debré
Arrondissement(s)
VIe
Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)
6256
Quartier(s)
Notre-Dame des Champs. Saint-Germain des Prés.
Code informatique de la DGI
6329
Longueur
-
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
90C2
Largeur
-
Situé intersection de rue du Four, rue de Grenelle, rue de Sèvres, rue du Cherche-Midi et rue du Vieux Colombier.

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Alignements (non retenus au POS et non repris au PLU).
Déc. du 28 juillet 1866 (UP), entre les rues du Four et du Vieux Colombier. Déc. du 5 juillet 1872 (UP), entre les rues de Grenelle et de Sèvres. Ord. du 4 juin 1845, entre les rues de Sèvres et du Cherche-Midi.

Dénomination.
Arr. mun. du 14 novembre 2005.

Historique.
Précédemment dénommée carrefour de la Croix Rouge. Existait au XVe siècle. A reçu les dénominations de : carrefour de la Maladrerie, carrefour de la Croix Rouge, carrefour du Four, carrefour du Bonnet Rouge (en 1793), carrefour du Jeu de Boule.

Orig. du nom.
Michel Debré (Paris, 1912-Montlouis-sur-Loire, 1996), docteur en droit de formation, résistant et homme politique. En novembre 1945, il crée l’École Nationale d’Administration dans le cadre d’une réforme de la fonction publique, mandaté par le Général de Gaulle. Nommé Garde des Sceaux en juin 1958, il participe à la rédaction de la Constitution de la Vème République. Premier ministre de 1959 à 1962, ministre de l’Économie et des Finances de 1966 à 1968, ministre des Affaires étrangères en 1968 et 1969, ministre de la Défense Nationale de 1969 à 1973. Le 24 mars 1988, il est élu à l’Académie française au Fauteuil du Duc de Broglie. (Commandeur de la Légion d’honneur, Croix de guerre 1939-1945, Rosette de la Résistance, Médaille de la France libre).

plan de Dénomination

9 juin 2008