Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

boulevard Malesherbes
Arrondissement(s)
VIIIe,XVIIe
Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)
5878
Quartier(s)
Madeleine. Europe. Plaine de Monceaux.
Code informatique de la DGI
5951
Longueur
2650 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
69B4,48B1
Largeur
46 m
Commence place de la Madeleine, 9. Finit rue de Tocqueville, 133, et boulevard Berthier.

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Ouverture.
Déc. du 14 mars 1854 (UP), entre la place de la Madeleine et le boulevard de Courcelles (A). L'ouverture de la partie A avait été précédemment approuvée par une décision ministérielle du 19 pluviôse an VIII et par décret du 10 septembre 1808. Le tronçon compris entre la rue de Monceau et le boulevard de Courcelles a été ouvert par la Ville de Paris à la suite d'un traité passé entre elle et M. Pereire, le 14 janvier 1861.

Classement.
La partie B, voie de l'ancienne commune des Batignolles, a été classée comme route départementale n° 3 par décret du 15 décembre 1858 et dans la voirie parisienne par décret du 23 mai 1863.

Alignements (non retenus au POS et non repris au PLU).
Déc. du 14 mars 1854, partie A, sauf du côté pair, sur des longueurs de : 1° 17 m environ à partir de la place Saint-Augustin ; 2° 5,50 m environ avant le boulevard de Courcelles. Le plan d'alignement de la rue de Miromesnil, approuvé par arr. du 31 août 1934, prévoit la suppression de l'îlot situé du côté impair entre les rues de Lisbonne et de Miromesnil. Déc. du 16 août 1883, pans coupés aux angles de la rue de Monceau. Déc. du 12 février 1958, pan coupé à l'angle de la rue de Tocqueville.

Numérotage.
Arr. du 23 février 1872, côté impair, entre la rue de Lisbonne et le boulevard de Courcelles. Arr. du 17 août 1876, partie B, modifié, du côté pair, entre la rue Juliette Lamber et le boulevard Berthier, par un arrêté du 29 août 1929.

Dénomination.
Ord. du 2 juin 1824, entre la place de la Madeleine et la rue d'Anjou.

Orig. du nom.
Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794), homme politique français, magistrat et ministre sous Louis XV et Louis XVI, l'un des défenseurs de Louis XVI ; voisinage de la chapelle expiatoire.

Historique.
La rue de Rumfort, qui s'étendait entre les rues Lavoisier et de la Pépinière, a été absorbée par ce boulevard. En 1932, la partie comprise entre le boulevard Haussmann et la rue de Laborde a été englobée dans la place Saint-Augustin.

Monuments classés.
Au n° 28 : ancien Hôtel Sédille (classement limité à certaines parties) ; au n° 46 : église Saint-Augustin ; aux nos 84 et 88 : façades et toitures sur rue ; au n° 86 : façades et toiture sur rue ; portes monumentales en ferronnerie du parc Monceau ; au n° 114 bis : école normale de musique Alfred Cortot (décors intérieurs des pièces ; escalier avec son décor ; ancien petit salon, ancien grand salon, ancien boudoir et ancienne salle à manger, au rez-de-chaussée ; ancien petit salon, ancien grand salon, ancienne salle à manger et ancien cabinet de travail, au premier étage ; ancien billard et ancienne salle d'études à usage de chapelle, au deuxième étage).

9 juin 2008