Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

place de la Concorde
Arrondissement(s)
VIIIe
Code informatique de la Ville de Paris
2262
Quartier(s)
Champs Elysées. Madeleine.
Code informatique de la DGI
2259
Longueur
360 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
69D1,69D3
Largeur
210 m
Situé entre le jardin des Tuileries, l'avenue des Champs Élysées, le pont de la Concorde et la rue Royale.

Faire une autre recherche

Servitude.
Les maisons riveraines sont assujetties à une symétrie d'architecture aux termes de lettres patentes du 21 juin 1757 et du 30 octobre 1758.

Orig. du nom.
Nom choisi par le Directoire pour marquer la réconciliation des Français après les excès de la Terreur.

Historique.
Ancienne place royale, elle a été réalisée à partir de 1755 par l'architecte Jacques Ange Gabriel. Les travaux furent achevés en 1775. Une statue de Louis XV à cheval en ornait le centre ; elle fut détruit en août 1792. C'est là que Louis XVI fut décapité le 21 janvier 1793. Sous Louis-Philippe (1835-1838), l'architecte Hittorff réaménagea le décor en faisant réaliser les colonnes rostales, les deux fontaines et les huit statues des villes de France, accompagnant l'obélisque de Louqsor. A l'origine place Louis XV ; en 1792, place de la Révolution ; en 1795, place de la Concorde ; en 1814, place Louis XV ; en 1826, place Louis XVI ; en 1830, elle reprit le nom de la place de la Concorde.

Monuments classés.
La place de la Concorde en totalité. L'Obélisque. Au n° 2 : le ministère de la Marine (ancien Garde-Meuble). Au n° 4 : façades de l'Hôtel Coislin, grand salon du premier étage décoré de boiseries anciennes. Au n° 6 : façades de l'Hôtel de Plessis-Bellière. Au n° 8 : façades de l'Hôtel Cartier. Au n° 10 : façades de l'Hôtel Crillon, toiture ainsi que certaines parties intérieures.

Septembre 2000