Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

rue du Chemin Vert
Arrondissement(s)
XIe
Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)
1960
Quartier(s)
Saint-Ambroise. Roquette.
Code informatique de la DGI
1966
Longueur
1511 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
92B4,74C3
Largeur
15 m
Commence boulevard Beaumarchais, 46. Finit avenue de la République, 132, et boulevard de Ménilmontant, 67.

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Alignements (retenus au POS et reportés au PLU).
Arr. du 14 janvier 1933, au droit du n° 27.

Alignements (non retenus au POS et non repris au PLU).
Ord. du 9 février 1846, entre le boulevard Beaumarchais et la rue Amelot. Ord. du 6 mai 1827, côté pair, depuis, le boulevard Richard Lenoir jusqu'au droit du n° 34 inclus. Arr. du 14 janvier 1933, le surplus, sauf au droit du n° 27, et pans coupés : 1° aux angles du boulevard Beaumarchais ; 2° aux angles de la rue Amelot, côté impair ; 3° côté pair, à l'angle du boulevard Richard Lenoir, côté pair ; 4° aux angles de la rue Froment.

Nivellement.
Arr. du 14 janvier 1933.

Numérotage.
Arr. du 8 avril 1876, entre les boulevards Voltaire et de Ménilmontant.

Dénomination.
Arr. du 2 avril 1868, réunissant la rue des Amandiers à la rue du Chemin Vert.

Orig. du nom.
Traversait des jardins maraîchers.

Historique.
Précédemment, rue du Chemin Vert entre le boulevard Beaumarchais et la rue Popincourt, et rue des Amandiers entre la rue Popincourt et le boulevard de Ménilmontant. Chemin se dirigeant vers Belleville et Ménilmontant dit "chemin des Carrières" en 1627 (arpentage des biens des religieuses hospitalières de Saint-Gervais dans le Faubourg Saint-Antoine) ; "Chemin Verd" entre la contrescarpe du fossé et la rue Popincourt, et "rue des Amandiers" à partir de la rue Popincourt, sur le plan de Jouvin de Rochefort (1672-1675) ; idem "rue du Chemin Vert" entre la rue de la Contrescarpe et la rue Popincourt et "rue des Amandiers" à partir de la rue Popincourt et jusqu'à la "rue des Murs de la Roquette" (rue de la Folie-Regnault), au-delà la rue se poursuit en chemin (1725, Travail des limites) ; "rue du Chemin Vert" de la rue Amelot à la rue Popincourt, et "rue des Amandiers" de la rue Popincourt à la barrière des Amandiers (place Auguste Métivier) sur le plan de Verniquet (1785-1791) ; ruelle des Neuf Arpents et rue Verte (1777), puis rue du Chemin Vert, entre le boulevard Beaumarchais et la rue Popincourt, et Chemin Vert, puis rue des Amandiers, entre la rue Popincourt et le boulevard de Ménilmontant. Cette voie existait en 1650 à l'état de chemin sinueux conduisant de la Bastille à Ménilmontant ; des lettres patentes du 2 mai 1780 ordonnèrent son prolongement jusqu'au rempart.

9 juin 2008