Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

rue Beaubourg
Arrondissement(s)
IIIe,IVe
Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)
0755
Quartier(s)
Sainte-Avoye. Arts et Métiers. Saint-Merri.
Code informatique de la DGI
0759
Longueur
588 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
91B2,71D2
Largeur
20 m
Commence rue Simon Le Franc, 14. Finit rue de Turbigo, 48.

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Déclassement.
Délib. du 23 mars 1987, au droit du n° 65.

Alignements (retenus au POS et non repris au PLU).
Déc. du 4 décembre 1911 (UP), pour les nos 67 à 73.

Alignements (non retenus au POS et non repris au PLU).
Déc. du 4 décembre 1911 (UP), depuis les rues du Grenier Saint-Lazare et Michel le Comte jusqu'à la rue de Turbigo sauf au droit des nos 67 à 73 et 54 à 84.

Alignements (non retenus au PSMV du Marais).
Déc. du 4 décembre 1911 (UP), au droit des nos 2 à 20 et 54 à 84. Déc. du 12 février 1895, au droit des nos 22 à 52.

Alignements (non retenus au PAZ de la Zac "Halles" et non repris au PLU).
Déc. du 12 février 1895, au droit des nos 21 à 43.

Nivellement.
Déc. du 12 février 1895 depuis la rue Rambuteau jusqu'aux rues du Grenier Saint-Lazare et Michel le Comte (B). Déc. du 4 décembre 1911 entre les rues Simon Le Franc et Rambuteau (A) et depuis les rues du Grenier Saint-Lazare et Michel le Comte jusqu'à la rue de Turbigo.

Dénomination.
Arr. du 11 mars 1851, réunissant à la rue Beaubourg, la rue Transnonain, le passage au Maire et la rue Saint-Hugues.

Orig. du nom.
Ancien village du Beau-Bourg, ainsi dénommé dès le XIe siècle.

Historique.
Précédemment, rue Beaubourg, rue Transnonain, passage au Maire et rue Saint-Hugues. L'ancienne rue Beaubourg, entre les rues Simon Le Franc et Michel le Comte, ouverte à la fin du XIe siècle, traversait à cette époque l'enceinte de la Ville. A l'intérieur de l'enceinte, elle fut dénommée rue de la Poterne puis, rue de la Fausse Poterne ; hors de l'enceinte, rue outre la Poterne Nicolas Hydron. Ces deux tronçons furent réunis plus tard, sous la dénomination de rue Beaubourg. L'ancienne rue Transnonain, entre les rues Michel le Comte et au Maire, a été ouverte vers le commencement du XIIIe siècle ; on l'a appelée successivement rue de Châlons ou de Chalon, rue Trousse Nonnain, rue Trace put... puis, rue Tasse Nonnain et enfin, rue Transnonnain. L'ancien passage au Maire, entre les rues au Maire et Bailly, a été primitivement dénommé passage Bailly puis, passage de la rue au Maire. L'ancienne rue Saint-Hugues, entre les rues Bailly et Réaumur, avait été ouverte vers 1780. La partie qui était située, côté impair, entre le tronçon supprimé de la rue Simon Le Franc et la rue Rambuteau a été déclassée par arrêté du 13 août 1971 et supprimée en 1972 pour la réalisation du centre national d'art contemporain dans le cadre de l'aménagement du secteur des Halles. La partie comprise entre les rues au Maire et de Turbigo avait été ouverte lors du percement de la rue de Turbigo.

9 juin 2008