Retour vers Paris.fr

Recherche des rues de Paris

rue de Babylone
Arrondissement(s)
VIIe
Code informatique de la Ville de Paris (NC = non communiqué)
0603
Quartier(s)
Saint-Thomas d'Aquin. Invalides. Ecole Militaire.
Code informatique de la DGI
0618
Longueur
860 m
Feuille(s) parcellaire(s) de la collection de la Ville de Paris
90C1,89C2
Largeur
15 m
Commence boulevard Raspail, 46. Finit boulevard des Invalides, 35.

Faire une autre recherche

Statut
voie publique

Ouverture.
Arr. du 26 août 1868, entre le boulevard Raspail et la rue du Bac (A). Lettres patentes du 18 février 1720, entre la rue Vaneau et le boulevard des Invalides (larg. : 5 toises).

Classement.
Déc. du 23 mars 1885, partie A.

Alignements (retenus au PSMV du VIIe ardt).
Déc. du 23 mars 1885, pour les nos 2 à 12. Déc. du 30 avril 1931, pour les nos 63 à 67.

Alignements (non retenus au PSMV du VIIe ardt).
Déc. du 30 avril 1931, sauf pour les nos 63 à 67 et pour la partie suivante régie par le déc. du 23 mars 1885 : pan coupé circulaire, côté impair, à l'angle du boulevard Raspail.

Nivellement.
Déc. du 30 avril 1931.

Numérotage.
Note du Directeur technique de la Voirie parisienne du 19 mars 1955, n° 34 bis. Arr. du 31 janvier 1873, entre le boulevard Raspail et la rue Vaneau. Arr. du 25 mars 1914, nos 51, 53 et 55.

Dénomination.
Arr. du 3 septembre 1869, partie A.

Orig. du nom.
Bernard de Sainte-Thérèse, évêque de Babylone, y possédait plusieurs maisons.

Historique.
La partie la plus ancienne de la voie a porté primitivement le nom de rue de La Fresnaie. Au milieu du XVe siècle, elle était dénommée chemin de la Maladerie ; au milieu du XVIIe siècle, elle était appelée chemin de Guarnelles ou rue du Vieux chemin de Garnelles. En 1670, c'était la petite rue de Grenelle ; elle figure au plan de Verniquet sous le nom de rue de Babylone. La partie A a été ouverte sur l'emplacement de l'hospice des Petits-Ménages.

Monuments classés.
Au n° 57 : immeuble La Pagode (façades et toitures ; grande salle avec son décor). Au n° 96 : Hôtel Matignon et ses dépendances.

11 octobre 2006